Un petit conseil municipal


Suite à la démission d’Hadjira Caba et d’Hugues Manouvrier, deux nouveaux conseillers municipaux d’opposition ont été installés : Angela Caprioglio-Hisler et Alain Caraco. Bienvenue à eux deux et merci à Hadjira et Hugues pour le travail effectué depuis 2008 dans leurs fonctions d’élus de la ville de Chambéry et de Chambéry métropole.

24 délibérations, un petit conseil municipal s’est tenu mardi 4 novembre. Qu’en retenir ?

1) Benoît Perrotton, adjoint aux finances, nous a présenté l’état de la dette communale au 31 décembre 2013. La loi fera bientôt obligation de présenter un tel rapport mais l’actuelle municipalité a souhaité anticiper cette obligation, profitant une fois de plus de l’occasion pour dénoncer la gestion de l’équipe précédente…Cela devient un peu obsessionnel. A dire vrai, l’adjoint aux finances a fait une présentation objective et correcte, sans polémique, factuelle.

Cela mérite d’être noté et on aurait pu croire que la nouvelle équipe municipale avait enfin compris – au contact des responsabilités à assumer qu’elle découvre – que passer son temps à dire « c’est pas nous c’est eux… » relevait plus de la cour de récréation que de la conscience de ce qu’est la direction d’une ville de 60 000 habitants. C’était sans compter sur l’adjoint Aloïs Chassot qui s’est à nouveau cru obligé de nous faire la leçon en nous expliquant toutes les erreurs que nous avions commises – par le passé – dans la gestion de la ville, dévalorisant au passage des décennies d’action au service des Chambériens qui font aujourd’hui de Chambéry la 7ème ville la plus agréable à vivre de France, hors Paris (dixit l’Express de la semaine dernière dont le rédacteur en chef, Christophe Barbier, n’est pas réputé partager les valeurs de la gauche municipale… !).

En Savoie, on dit souvent qu’il faut « faire et laisser braire… », on aimerait maintenant que cette municipalité se mette vraiment au travail, ait un peu d’ambition pour notre ville et cesse de se cacher derrière notre bilan – positif ou négatif – pour ne rien faire ou pire le récupérer quand ça l’arrange.

Bref, nous avons une fois de plus pu constater que cette délibération mettait en évidence une bonne gestion de la ville par la précédente municipalité du fait d’une maitrise rigoureuse de la dette, de l’optimisation des taux d’emprunts, de l’action menée pour réduire les emprunts toxiques qui représentent 7% de l’encours et dont la gestion active à permis à notre ville un gain de plus de 3 millions d’euros au cours du dernier mandat. Bien sûr que notre ville est endettée et c’est un fait ancien, très ancien, mais cette dette est maitrisée et elle a permis de très nombreux investissements au service des Chambériens !

Gageons et espérons que l’actuelle municipalité saura faire aussi bien dans les actes qu’elle fait en communication !!! A moins que sa politique, son imagination débordante, ses solutions miracles ne consistent qu’à augmenter injustement la fiscalité (c’est fait !), réduire les gratuités pour les associations (c’est en cours !), remettre en cause les services aux personnes comme cela se profile au CCAS, avec bien sûr toujours le leitmotiv : « c’est pas nous c’est eux… ». Quelle ambition pour notre ville !

2) La délibération n°14 a confirmé la subvention à l’association Chambéry sport 73.

C’est une bonne chose mais là encore nous avons pu observer les donneurs de leçon à la manœuvre : méconnaissance du dossier, volonté de casser un outil important du quartier des Hauts de Chambéry mais aussi du Biollay, beaucoup d’informations et de contre-informations, tentatives de faire porter les responsabilités des difficultés du club sur l’équipe municipale précédente, tentative d’opposer les clubs chambériens les uns aux autres, tentative de discréditer des personnes qui assument les responsabilité du club ou les ont assumées…

bref, la liste est longue et révélatrice car au final de toute cette agitation, rien de neuf sous le soleil et l’obligation de reconnaître le rôle du club dans les quartiers.

On passe du coup de menton à la queue entre les jambes…Pas très sérieux tout cela !

3) La délibération n°16 fut l’objet d’une discussion grave et nous avons obtenu son report à un prochain Conseil municipal.

On ne peut pas traiter de la durée d’inhumation au « carré enfant » des cimetières sans une réflexion approfondie au sein du comité d’éthique parfaitement désigné pour donner un avis sur des sujets aussi douloureux que la durée des concessions des enfants mort-nés ou décédés dans les jours qui ont suivi leur naissance. Le report de cette délibération et l’inscription de la question au comité d’éthique sont une bonne réponse aux remarques que nous avons faites.

4) La délibération n°21 fut l’occasion d’une explication sur la question des TCSP (transports en commun en site propre). L’adjoint au développement durable – Aloïs Chassot – et le maire, Michel Dantin, nous ont tout de même expliqué que le TCSP de l’avenue Daniel Rops était hors de prix et somme toute pas très utile dans le contexte actuel… Blaguant même, d’un ton très badin, sur le prix de la « couture urbaine » que représenterait la requalification de l’avenue Daniel Rops ! Les habitants du quartier apprécieront mais surtout cette obsession comptable de la nouvelle municipalité nous semble inquiétante pour l’avenir et la nécessaire dynamisation de notre ville. C’est un combat de tous les jours et ce n’est pas en se lamentant sur les finances que l’on favorise les investissements…

Voilà pour l’essentiel de ce tout petit Conseil municipal.

Toujours rien sur les conseils de quartier, toujours rien sur les projets de la municipalité :

– quid de la reconquête de l’axe de la Leysse ?

– quid du pôle d’échange multimodal ?

– quid du 3ème bassin nautique ?

Bref, quid d’une politique ambitieuse et imaginative pour Chambéry ? Pour le moment c’est plutôt l’éteignoir…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s