La droite chambérienne porte t-elle une responsabilité sur l’endettement de la ville ?


Tract Chambéry dette 1Tract Chambéry dette 2

3 réflexions sur “La droite chambérienne porte t-elle une responsabilité sur l’endettement de la ville ?

  1. Ce tract vaut son pesant de cacahuètes… Militant socialiste dans les années 80-90 j’ai milité pour la gauche à Chambéry mais ce tract est comment dire… une aberration ! J’ose espérer que les prêts contractés entre 1983 et 1989 par l’équipe de Pierre Dumas ont été remboursés… Bref, continuez d’accuser le Maire actuel d’une situation datant des années Besson et surtout Laclais qui pour moi n’a été qu’une opportuniste !
    Monsieur Besson aimait Chambéry et les Chambériens, j’ai l’impression que pour Madame Laclais, Chambéry n’a été qu’un prétexte pour sa carrière.
    Monsieur Cérino arrêtez la polémique sur des actions datant de Monsieur Dumas qui, comme Monsieur Besson était un grand Maire même si je ne partageais pas ses opinions.
    Vous avez déçu les chambériens, les socialistes ont déçu la France… Arrêtez le massacre et assumez vos erreurs passées, vous retrouverez une meilleure légitimité.

    J'aime

  2. Vous avez raison m capicani, que l équipe Laclais s excuse: pardon pour la cité de la musique, pardon pour la rénovation massive de logements sociaux, pardon pour l infrastructure culturelle digne d une grande ville, pardon pour le travail dans les quartiers ( les comités de quartier, le travail de fourmi avec le tissu associatif).
    Personne n a jamais prétendu que la dette actuelle est celle de M. Dumas. Simplement il n est pas inutile de rappeler que quand m Dantin pousse des cris d’orfraie qd le dette est au niveau actuel par habitant il oublie de préciser que quand il était adjoint en 83 la dette était plus importante et avait elle augmente de manière exponantielle
    Mais vous allez sans doute nous expliquer que les dettes de droite sont plus saines que les dettes de gauche…
    Ces chiffres vous dérangent? On vous laisse a vos aigreurs et à votre animosité personnelle pour mme Laclais : les procès d intention ne font cependant pas des arguments. Quant à votre engagement politique il paraît assez pittoresque: militant socialiste des années 1990 qui avoue dans le même texte ne pas partager les idées de Louis Besson!! Cela vaut plus qu un pesant de cacahuètes! Ne vous donnez pas la peine de vous cacher on voit d ou vous venez!!

    J'aime

  3. Pour répondre à la première question, les emprunts des collectivités sont des durées longues (15 ans, 20 ans, 25 ans…), mais évidemment ceux de la période Ampe / Dumas / premier mandat de Besson ont été remboursés.
    Mais même remboursés ces emprunts ont encore des conséquences : contrairement à un particulier qui s’endette pour acheter un appartement et n’investit plus avant d’avoir remboursé / revendu, une commune investit tous les ans. Et pendant les années 90 et 2000, l’épargne de la ville de Chambéry a été absorbée par le remboursement des emprunts des années 80, ce qui a nécessité, pour investir… de nouveaux emprunts ! Voilà pourquoi le stock de dette des années 80 a des conséquences qui dépassent l’échéance des prêts.
    Ensuite, sur le long terme, on voit page 2 que la dette totale est maîtrisée et à tendance à se réduire. Enfin, comme disait Clémenceau (?), mieux vaut habiter Chambéry que Valence, Gap ou Bourg-en-Bresse, de taille comparable et moins endettées…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s