Bd de la Colonne : nouvelle illustration d’une politique du rafistolage et du fait accompli !


Lundi 19 décembre 2016 : un Conseil municipal de 4 heures, pour 41 rapports, occulté par l’annonce préalable d’une importante modification du Boulevard de la Colonne.

Le Maire a ainsi pris la parole, d’entrée, pour, dans sa grande bonté, daigner nous informer de la sainte décision qu’il a prise, la veille… sans consulter le Conseil municipal, sans qu’il y ait le moindre document sur table ni aucune étude transmise aux élus. Ainsi a-t-il décidé de couper le bd de la Colonne en deux par une nouvelle voirie allant de l’avenue des Ducs à la mairie.

Revenons un peu sur l’historique de ce fait du prince car l’affaire est un cas d’école des recettes appliquées à notre ville depuis 3 ans.

  1. tout d’abord, vous ne faites rien de visible pendant 2 ans, de 2014 à 2016, hormis taper sur vos prédécesseurs, sur les finances, maudire les conditions de circulation impossibles depuis les années 1970,
  2. ensuite, vous préparez le terrain psychologique : sur un dossier périphérique, vous faites évacuer, par la police, des syndicalistes venus se défendre au Conseil municipal en prétextant que vous faites intervenir les forces de l’ordre car vous ne pourrez pas accepter que des commerçants, par exemple, viennent, un jour, manifester au Conseil municipal…
  3. le même jour, au Conseil municipal, vous faites voter une délibération vous donnant le droit de modifier le plan de circulation en effectuant des travaux qui n’ont été débattus nulle part. Votre opposition ne participe pas au vote,
  4. alerté par votre opposition sur la grogne qui monte dès les premiers mois de 2016 à chaque Conseil municipal, vous continuez pourtant de plus belle et mettez en oeuvre des travaux préfigurant le nouveau plan de déplacements,
  5. mise au pied du mur d’une méthode inacceptable et profondément irrespectueuse, consciente que plus de 7 700 Chambériens ont signé une pétition pour stopper les travaux et sauver les arbres de la place de la gare et du palais de Justice, votre opposition saisit la Justice administrative pour faire cesser le carnage, qu’a cela ne tienne ! Vous continuez et coupez les arbres avant le verdict du tribunal.
  6. le Tribunal vous ordonne de stopper les travaux. Que faites-vous ? Vous continuez, bien sûr… Votre opposition dépose une injonction pour que vous respectiez la loi. Vous vous soumettez finalement avant d’être condamné par la Justice.
  7. L’affaire est-elle close ? Non, bien sûr, vous faites voter à nouveau le Conseil communautaire sur une délibération modificative, le 13 juillet, jour même du jugement « au fond » du Tribunal, rendant celui-ci caduque avant même qu’il se prononce…
  8. Vous terminez les travaux et lancez votre nouveau plan de circulation et votre nouveau réseau de bus, à la date prévue, non sans accuser votre opposition de vous avoir fait perdre des semaines et de l’argent.

A ce moment là, le 29 août 2016, tout semble fini des coulisses de l’affaire. Sauf que c’est le moment de vérité, celui où les citoyens s’approprient les changements auxquels ils n’ont jamais pu participer…

Depuis cette date, rien ne va plus, la circulation est calamiteuse, le service de bus largement dégradé et les élus majoritaires dans le déni total. Tout ce petit monde se dit que tout cela sera oublié dans 3 ans et que chacun se sera résigné ou aura pris de nouvelles habitudes ! C’est bien possible… mais quelle méthode !

Alors, puisque tout va bien, que la révolution des transports initiée par l’équipe municipale est en marche et que les gesticulations amères de l’opposition sont absurdes, que pensez-vous qu’il advint ?

Face à une telle réussite, accompagnant une telle dynamisation de notre ville, le Maire, dans la solitude de ses fonctions, solennellement et avec gravité, nous annonce qu’il faut se résoudre à couper le centre-ville en deux, à traverser le boulevard de la Colonne d’une nouvelle route vers la mairie, en coupant quelques arbres décrétés presque morts (rappelez vous la méthode…).Tout cela parce que tout va bien et que les nouveaux plans des bus et de circulation fonctionnent bien.

La réalité est pourtant bien différente : ces nouveaux plans fragilisent les activités économique et pénalisent nombre d’habitants pris dans les bouchons ou devant passer beaucoup plus de temps dans des transports en commun moins efficaces. Sans parler des personnes à mobilité réduite qui ne peuvent plus bénéficier du service d’un centre unique des bus où convergent toutes les lignes. 

Je vous laisse constater par vous-mêmes en visionnant les 30 minutes de débat de lundi soir, 19 décembre 2016 :

Cerise sur le gâteau, le Maire affirme que quand il aura construit les parking de la Cassine et du Pont des Amours, puis fait une voirie dédiée aux bus, avenue des Ducs, il se reposera la question de la traversée du Bd de la Colonne…dans 2 ou 3 ans. A l’approche des élections, certainement. L’affaire est tordue !

Tout cela, bien sur, pour réparer les erreurs qu’il a lui-même commises ou laissé faire. Une vraie politique de rafistolage…

Après ce moment hors du temps du Conseil municipal, nous avons pu entamer l’étude des différents dossiers.

1) Le dossier politique de la ville : Nous avons voté ce dossier qui s’inscrit dans le prolongement du travail initié depuis des années avec la rénovation urbaine. Guy Fajeau et Henri Dupassieux sont intervenus sur la méthode, une fois encore et sur les objectifs concrets de la politique de la ville. J’ai demandé qu’un point soit fait sur la nouvelle carte scolaire en cours d’élaboration. Réponse lapidaire et désagréable de l’adjointe en charge.

2) La disparition des 2 organismes de logements sociaux au profit d’une nouvelle entité à venir : je suis intervenu pour redonner notre analyse selon laquelle cette opération en plusieurs temps se fait, globalement, au détriment de la ville de Chambéry, des Chambériens et des locataires qui ont financé la SAIEM et Chambéry Alpes Habitat pendant des décennies. En revanche, l’opération a été menée de main de maître par l’agglo qui passe de 0 à plus de 570 000 actions dans la future société d’économie mixte… sans débourser un seul centime !
Nous nous sommes abstenus car c’est de l’argent qui reste dans le giron public en passant de la ville à l’agglo… même si Chambéry aurait pu et dû mieux défendre son patrimoine !

Puis, plusieurs dizaines de rapports ont été étudiés, parmi lesquels le devenir de l’Amicale au sujet duquel nous nous sommes abstenus, inquiets du sort qui sera réservé aux retraités et du manque de proximité et de suivi dans les actions sociales à venir.

Nous n’avons pas voté le tableau des emplois puisqu’il entérine la fusion administrative des deux mairies de quartiers de Bissy et du Biollay en une seule entité.

Enfin, le Maire a retiré, sans aucune explication, le rapport qui devait transformer en parking en enclos l’esplanade de l’Europe, devant le carré Curial…

Voilà pour l’essentiel. Prochain Conseil municipal : le 23 janvier 2017.

Très belles fêtes de fin d’années à vous toutes et tous qui prenez le temps de vous intéresser à la vie municipale de notre si belle ville de Chambéry.

Une réflexion sur “Bd de la Colonne : nouvelle illustration d’une politique du rafistolage et du fait accompli !

  1. Le 15 décembre dernier, j’ai assisté à la réunion (soit disant de concertation /bd de la colonne) annoncée 18h pour certains et 19h pour d’autres!,
    Beaucoup de personnes ont fait remarqué à Mr le Maire qu’il devait avoir pris sa décision et que cette réunion avait lieu pour le principe! Non Non a t’il affirmé. ….alors que les personnes présentes étaient au 8/10 contre ce projet de couper le bd de la colonne…..
    Pire …..en parlant du parking Ravet : 500 places ! Beaucoup de de voix se sont élevées pour lui faire remarquer que ce chiffre avait été modifié. ..lá encore, il a affirmé avoir toujours maintenu ce chiffre
    Une arrogance pareille, c’est du jamais vu!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s