Catégorie : Billet d’humeur

Bellevue versus béton !

La colline de Bellevue est en émoi depuis quelques jours.

Alors qu’un avis d’enquête publique concernant le déclassement de deux parcelles d’espaces verts est affiché dans le quartier, les riverains découvrent la réalité du projet municipal sur l’ancien jeu de boules et sur le terrain au dessus : 5 immeubles totalisant 55 logements.

Le tout, sur des espaces verts très anciens, situés au pied de la colline, véritables respirations du bas du quartier, terrain de jeu et de flânerie de nombreux habitants et étudiants depuis de nombreuses années.

Sans oublier qu’un de ces terrains – dit du secteur de la boule – est directement situé sur l’abri anti-aérien du fond de la cour de l’école Caffe et de Bellevue dont une partie des 500 mètres de galeries sert aujourd’hui de cave d’affinage pour nos fromages !  (suite…)

Ne pas baisser la tête face au « diktat » d’un gouvernement jacobin !

3h30 de débats et quelques dossiers importants pour l’avenir de notre ville mais, une fois encore, l’ouverture du Conseil municipal a été marquée par une intervention des parents d’élèves espérant, une énième fois, être entendus.

Inlassablement, les parents des écoles maternelles chambériennes, soutenus par de nombreux enseignants, demandent que le Maire revienne sur sa décision de supprimer 16 postes d’ATSEM à la rentrée prochaine. Ils ont réalisé un questionnaire, diffusé aux parents des maternelles. 820 parents ont répondu soit environ 50% (ce qui est très important dans ce cadre de consultation). 809 ont affirmé leur souhait que soit rétabli le ratio de : une ATSEM par classe.

Après une vingtaine de minutes de discussion, les parents s’en sont allés non sans avoir remis les questionnaires au Maire et sans intervention – cette fois-ci – de la police.

Nous avons déposé une question au Maire que notre collègue Guy Fajeau a développé en fin de Conseil… Toujours sans réponse positive du Maire : Question au Maire au sujet des Atsem

Un des rapports les plus importants de la soirée traitait de la fameuse contractualisation avec l’État prévue par la Loi de finances.

(suite…)

Le Maire osera-t-il une vraie concertation sur les nécessaires améliorations du plan de circulation ?

0001.jpgUn tout petit Conseil municipal, peu de rapports, pas d’enjeux majeurs, l’ensemble a été bouclé en 1h30…

Pourtant, le matin paraissait dans la presse un article de commerçants chambériens affirmant avoir l’écoute du Maire pour que soient effectuées des modifications visant à améliorer le plan de circulation.

Nous avions préparé une intervention à ce sujet. Le Maire évoqua le sujet en préambule, nous donnant ainsi l’occasion de rebondir et de développer notre analyse et faire nos propositions, comme nous le faisons depuis deux ans à propos de ce plan de circulation qui pénalise quotidiennement notre ville.

Voici l’intervention que j’ai faite au nom des élus de la Minorité :

(suite…)

Émotion, confusion et dureté…

Je ne peux évidemment pas commencer ce billet d’humeur sans avoir une pensée pour madame Francine Portal, directrice du service des Espaces verts de la Ville de Chambéry, décédée tragiquement il y a quelques jours.

Merci à celles et ceux qui ont organisé le temps de recueillement et d’expression qui s’est déroulé place de l’Hôtel de Ville, ce lundi 26 février, en fin d’après-midi.

Au-delà de l’émotion, de la dignité et de la tristesse qui ont été exprimées par les très nombreuses personnes présentes, nous sommes également nombreux à constater avec beaucoup d’inquiétude la grande tension qui affecte les relations entre les salariés de la Ville et leur hiérarchie. Une colère froide était palpable, ces derniers jours. Les documents syndicaux alertant les élus depuis longtemps et les discussions avec les uns et les autres sont éloquents :  il faut d’urgence que soit établi un dialogue social sain et respectueux, piloté directement par le Maire.

C’est dans ce contexte que s’est ensuite déroulé un Conseil municipal au démarrage chaotique et sous le regard des parents d’élèves et des Atsem (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles) venus remettre au Maire une pétition d’environ 3 000 signatures demandant le maintien de l’encadrement actuel des enfants dans chaque classe.

(suite…)

« Rythmes scolaires » : le triste renoncement

rythmes-scolairesC’est fait, mal fait et, c’est triste : la semaine des enfants chambériens ne comportera que 4 jours de présence à l’école.

Il aura donc fallu attendre mercredi soir, 24 janvier, pour vivre l’épilogue d’un rendez-vous manqué entre la majorité municipale et l’expression d’un véritable courage de convictions. Sauf si, de convictions il n’y avait point. Et on peut légitimement le croire quand on repense aux déclarations et postures de début de mandat.

(suite…)

« Grand Chambéry » remet en cause les accès au tunnel de base du Lyon-Turin

Jeudi soir lors du Conseil communautaire de Grand Chambéry, le Président Dullin a demandé aux élus de voter un texte se voulant la position de l’agglomération et, avec l’appui de monsieur Dantin, celle du Maire de Chambéry, au sujet de « la liaison ferroviaire Lyon-Turin » (en réalité concernant les accès français au Lyon-Turin !) et affirmant clairement son souhait de donner une priorité absolue au tunnel sous Chartreuse en y faisant passer les marchandises ET les voyageurs… ce qui signifie   substituer Chartreuse, qui débouche à Chapareillan, à L’Épine qui débouche à Chambéry.

(suite…)

« Alignements remarquables » d’arbres ou « jardin à l’anglaise » : quel avenir pour les boulevards de la Colonne et du Théâtre ?

Voici la question que nous avons déposée pour inscription à l’ordre du jour du prochain Conseil municipal de Chambéry, le 12 juillet.

L’émotion grandit parmi les habitants quant au devenir des boulevards de la Colonne et du Théâtre, leurs remarquables alignements d’arbres et l’absence de vision urbaine globale de la Municipalité.

Bonne lecture.

Retour du billet d’humeur du Conseil municipal : rien n’a changé !

Le billet d’humeur est de retour après quelques semaines de pause. Absent involontaire des deux derniers conseils municipaux, pour cause de blessure momentanément invalidante, je n’avais pas jugé utile de vous donner mes impressions de « téléspectateur »… Il est tellement plus pertinent d’écrire à propos de ce que l’on a vécu en direct !

Un petit conseil, ce 18 avril, sans ambition démesurée, quelques rapports de gestion courante et d’autres sur lesquels j’attire votre attention ci-dessous.

Louis Pétraz (grand résistant) et Grégory Lemarchal (artiste chanteur) sont honorés par l’attribution d’une allée pour l’un et de l’esplanade du Phare pour l’autre. Très bien !

(suite…)

Périscolaire, Poste et stationnement délégué pour 30 ans : un petit Conseil aux lourdes conséquences !

Ce jeudi 26 janvier 2017 se tenait le Conseil initialement prévu le 23 janvier : 12 rapports et 2h30 de débats. Au menu : la confirmation des activités périscolaires payantes, la fermeture d’un bureau de poste place des Combes, la mise en enclos du parking de la place de l’Europe (pour 30 ans !) et la mise en place d’un dispositif de vidéoverbalisation.

Ce n’était pas la foule des grands soirs. Quelques élus absents, et le Conseil a commencé avec 1/2 heure de retard car le Maire recevait ATTAC. Bref, une drôle d’ambiance…

(suite…)

Une nouvelle agglo avec de bien vieilles méthodes…

5022_624_logo-provisoire-actuCe lundi soir se déroulait la première séance du conseil communautaire regroupant maintenant l’ancienne « Chambéry métropole » (125 000 habitants ) et la communauté de communes  « Cœur des Bauges » (5 000 habitants). La nouvelle entité pèse donc 130 000 habitants, double sa surface et regroupe 38 communes.

Depuis des mois, le président de Chambéry métropole combat la création de cette nouvelle agglomération au prétexte que cette union n’a pas de sens géographiquement, qu’elle va coûter cher à Chambéry métropole et qu’elle est le fruit d’une loi qu’il condamne. Difficile dans ces conditions de faire naître l’enthousiasme et d’être porteur d’un projet construit, fort et accueillant pour les représentants du territoire des Bauges (14 communes !).

(suite…)

Bd de la Colonne : nouvelle illustration d’une politique du rafistolage et du fait accompli !

Lundi 19 décembre 2016 : un Conseil municipal de 4 heures, pour 41 rapports, occulté par l’annonce préalable d’une importante modification du Boulevard de la Colonne.

Le Maire a ainsi pris la parole, d’entrée, pour, dans sa grande bonté, daigner nous informer de la sainte décision qu’il a prise, la veille… sans consulter le Conseil municipal, sans qu’il y ait le moindre document sur table ni aucune étude transmise aux élus. Ainsi a-t-il décidé de couper le bd de la Colonne en deux par une nouvelle voirie allant de l’avenue des Ducs à la mairie.

Revenons un peu sur l’historique de ce fait du prince car l’affaire est un cas d’école des recettes appliquées à notre ville depuis 3 ans.

(suite…)

Circulez (mal…), il n’y a toujours rien à voir !

Le Conseil municipal de Chambéry, ce lundi 7 novembre, aurait pu être l’occasion d’une belle et franche explication sur le nouveau plan de déplacements. Nous l’avions souhaité et demandé, forts des très nombreux témoignages d’habitants et d’usagers de notre ville et de l’Agglomération. Le Maire n’a pas souhaité mettre ce débat – sur le bilan – à l’ordre du jour…

Néanmoins, nous en avons parlé car il nous semblait totalement inconcevable que ce dossier qui suscite une très forte incompréhension ne soit pas évoqué dans le lieu du débat municipal.

Un petit conseil municipal, 18 dossiers et pourtant 3 heures de discussions.

(suite…)

Sans concertation, le système ne fonctionne pas !

Les élus socialistes de Chambéry et la section locale du PS dressent un premier état des lieux du nouveau plan de circulation et du nouveau réseau de bus.
La plupart des dysfonctionnements seront malheureusement difficiles à corriger du fait des choix erronés faits par la Municipalité.
Nous vous invitons à lire ce document et à le diffuser largement (cliquer ici pour le télécharger : tract-circulations-a-chambery-octobre-2016 ).

0001

0002

Réseau de bus : tout va très bien, madame la marquise…

Carte du futur réseau de bus STAC, août 2016
Carte du futur réseau de bus STAC, août 2016

C’était la rentrée du Conseil municipal de Chambéry hier soir après deux mois de pause : un petit ordre du jour avec un peu plus d’une trentaine de dossiers et rien de bien neuf à se mettre sous la dent.

Pourtant, l’actualité chambérienne est particulièrement chargée en ce mois de septembre avec, notamment, la mise en place du nouveau réseau de bus qui anime les discussions partout en ville. Vous savez, ce projet, non concerté, passé à la hussarde malgré une pétition record de plus de 7 000 signatures, une mobilisation des citoyens sans précédent à Chambéry et une action en justice gagnée par les élus de la minorité.

On allait voir ce qu’on allait voir, ce nouveau plan de déplacements urbains (bus et circulation des différents modes de transport) s’annonçait « révolutionnaire » aux dires du Maire lui-même.

Nous voyons, effectivement – depuis un mois – le résultat.

On pouvait espérer, ce soir, avoir un premier point d’étape puisque le Maire annonce des chiffres lors de réunions publiques et commence à faire le bilan du nouveau réseau : rien, pas un rapport d’information, pas un mot dans l’ordre du jour au prétexte, certainement, que c’est un dossier qui se traite à la communauté d’agglomération…Dommage et triste à la fois pour les milliers de Chambériens qui s’arrachent les cheveux quotidiennement soit en bus soit avec leur vélo soit avec leur véhicule personnel (on imagine également aisément ce que peuvent penser les entrepreneurs et les commerçants dans certains secteurs de la ville congestionnés ou parfois carrément vidés).

Alors, nous avons décidé de prendre la parole pour ne pas laisser seuls celles et ceux qui s’interrogent et s’insurgent contre les décisions prises par la municipalité, depuis des mois, au mépris des procédures et de la tradition chambérienne de démarche participative. C’est notre rôle.

(suite…)