Catégorie : Revue de presse

Le Maire de Chambéry refuse le dialogue

Après un mois de grève des Atsem, les parents d’élèves, les enseignants et les agents de la ville sont venus, hier, demander au Maire de revoir sa copie et de maintenir une assistante maternelle par classe.

Suite à un comité technique de la ville, une première fois reporté, puis incapable de se réunir sereinement vendredi dernier, le Maire a fait le choix du passage en force en maintenant le rapport pour qu’il soit voté hier soir.

(suite…)

Les ATSEM vont entamer leur 3ème semaine de grève et… rien ne bouge

Voilà deux semaines que les assistantes spécialisées territoriales des écoles maternelles (ATSEM) sont en grève contre le projet du Maire de Chambéry de réduire de 25% leur temps de travail. Cela aurait pour effet immédiat la suppression de 16 postes sur 78, rompant ainsi avec le ratio d’une ATSEM par classe en vigueur à Chambéry depuis des années.

(suite…)

Quand le Maire abat ses cartes…

La rigueur excessive en temps de crise est contraire à la justice sociale ! Le rôle de la collectivité  est aussi de compenser les maux de la crise, pas de les accentuer ou de les instrumentaliser.

Que nenni ! Plus 8% sur les taux et le Maire supprime l’abattement de 15% explosant ainsi la facture fiscale des plus modestes.

C’est d’autant plus insupportable quand il s’agit d’intérêts politiciens au détriment de l’intérêt général des habitants, je cite le DL « A force d’économies, Michel Dantin caresse le souhait de pouvoir faire baisser sensiblement la pression fiscale avant cette échéance (comprendre : la fin de son mandat…). Pour la santé financière de la ville et pour récompenser les efforts des administrés, à l’entendre. Pour ses chances de victoires en 2020, peut-être aussi. »

Tout est dit : le coup de bambou excessif maintenant, au pire moment, en faisant porter la responsabilité sur ses prédécesseurs, puis un petit geste avant la fin pour être réélu !

Le Maire abat ses cartes…et les habitants paient injustement. 0001