Des solidarités pour aujourd’hui et demain

« Le temps est venu de mettre l’humain au cœur des politiques publiques pour, dès aujourd’hui, préparer un monde apaisé et plus digne pour demain. »

Financer la construction de logements pour tous
La Savoie est un département qui connait une forte spéculation foncière. En découle des prix au m2 habitable très élevés. Les collectivités territoriales doivent rééquilibrer les prix de sortie par des aides à la construction plus ambitieuses et des dispositifs innovants type « bail réel solidaire » : le bailleur reste propriétaire du terrain et les logements sont acquis ou loués à prix bien plus accessibles socialement.

Initier un plan “EHPAD à domicile “et rendre financièrement abordables les places d’accueil en structures pour nos aînés.
Quand arrive le Grand-âge, chacun aspire à pourvoir rester à son domicile le plus longtemps possible. C’est pour cela qu’il faut accompagner ce désir par la mise à disposition de personnels aidants.
Quand, en revanche, le maintien à domicile n’est plus possible du fait d’une dépendance trop importante, il faut pouvoir accéder à des établissements publics financièrement abordables. C’est un des grands enjeux de notre société : permettre à chacun de pouvoir vivre sa vieillesse le mieux possible.

Créer un dispositif d’aide à l’installation de nouveaux médecins et soutenir la construction de maisons de santé.
De nombreux professionnels de santé quittent le centre-ville pour des périphéries parfois lointaines. Il faut accompagner ceux qui choisissent de rester et faciliter l’implantation de nouveaux par des dispositifs attractifs : locaux mis à disposition à bas coûts, exonération de taxes… Les secteurs de Mérande et du faubourg Montmélian en ont particulièrement besoin.

Améliorer l’accompagnement des personnes handicapées par la simplification des démarches administratives et le lien renforcé avec les associations.
Aux handicaps physiques et mentaux s’ajoutent trop souvent les difficultés administratives. Il faut plus de réactivité et de simplification pour favoriser l’inclusion de nos concitoyens en situation de handicap. Mieux les accompagner durant la scolarité, faciliter la socialisation parmi les valides et l’accès à l’emploi.

Faciliter l’accès au droit des plus fragiles (Information, simplification administrative, accompagnement plus personnalisé).
Peu de nos concitoyens connaissent l’ensemble de leurs droits. Il est nécessaire de mieux les informer. Le site internet du Département doit être amélioré pour permettre cet accès à l’information.

Développer l’accès au numérique pour tous.
A l’échelle d’un territoire comme la Savoie, les « zones blanches » sont encore trop nombreuses. De même, nombre de nos concitoyens, jeunes comme aînés ont besoin d’une meilleure formation à l’accès aux outils numériques pour pouvoir développer leurs atouts, leurs projets ou s’insérer socialement.

Mettre en relation les employeurs privés et publics avec les jeunes en recherche de stages et d’emplois (apprentissage, alternance, 1er emploi).
Les jeunes ont énormément de mal à trouver des stages qui pourraient leurs permettre d’accéder à un premier emploi. Les collectivités territoriales doivent faire l’effort d’accueillir plus de stagiaires dans les nombreux corps de métiers qui les composent.
Par ailleurs, il faut bâtir un réseau d’entreprises à mettre en relation avec les demandeurs pour faciliter l’émergence d’un schéma de « circuit-court e l’emploi ».

Promouvoir le dispositif « Territoire zéro chômeurs de longue durée ».
Ce dispositif permet d’accompagner les associations qui travaillent au retour à l’emploi des chômeurs de longue durée. Par la création d’une EBE (entreprise à but d’emploi), les demandeurs d’emplois peuvent bénéficier d’un parcours d’insertion. Le Département doit engager une politique volontariste en ce domaine.

Renforcer l’exigence de critères sociaux dans les marchés publics pour faciliter l’insertion par le travail.
La question du renforcement des « clauses sociales » dans les marchés publics est cruciale pour permettre une plus grande insertion par l’emploi. Ces Clauses sociales sont des dispositifs qui obligent les entreprises à employer un quota de salariés locaux ou en démarche de retour à l’emploi. Le Département doit accentuer le nombres heures de clauses sociales dnas les chantiers qu’il pilote.