La municipalité de Chambéry aurait décidé de :

  • faire un téléphérique entre la Cassine et les Hauts de Chambéry (12 millions d’euros fléchés dans le contrat de plan Etat-Région 2015-2020),
  • ne pas faire le stade nautique couvert supplémentaire prévu dans le quartier du Stade car trop cher ou le faire sur l’emprise de l’actuel stade municipal qu’il faudrait déplacer,
  • mettre en place des activités périscolaires payantes dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires,
  • supprimer l’abattement de 15% sur la taxe d’habitation augmentant ainsi injustement la pression fiscale sur les plus modestes plutôt que de repartir l’effort nécessaire sur tous,
  • payer jusqu’à 90 000 euros un cabinet de communication parisien pour assurer la « com » de l’équipe municipale et du maire car il n’y a pas de petites économies,
  • fermer le Forum cinéma des Hauts de Chambéry.

Poissons d’avril ?

poisson-d-avrilles réponses prochainement dans la presse locale puisque c’est elle qui a la primeur de l’information depuis un an…

Merci !

Chère Madame, cher Monsieur,

Ce dimanche 29 mars, vous avez été  2 136 à voter pour notre quatuor, soit 844 de plus que la semaine dernière dans un contexte de baisse de la participation entre les deux tours et, nous tenons à vous remercier pour cette marque de confiance.

Nous souhaitons également remercier les militants et les sympathisants qui ont travaillé avec enthousiasme dans cette campagne, distribuant des milliers de documents, relayant nos informations, mobilisant leurs proches et leurs amis. Sans cette dynamique collective nous n’aurions pas pu être présents aussi honorablement ni permettre à nos concitoyens de voter pour les idées que nous portons.

Nos concurrents ont remporté la victoire électorale dans ce canton particulièrement marqué à droite mais nous résistons bien au regard de la vague bleue déferlante qui s’est abattue sur la Savoie et l’ensemble du pays.

Un an après la victoire de la droite UMP aux municipales de Chambéry et malgré la communication intensive effectuée par la nouvelle équipe municipale par voie de presse, journal municipal, Conseils municipaux, réunions de quartier interposés, nous avons affirmé notre présence devant le FN, en assumant clairement nos valeurs humanistes et de progrès.

Nous étions candidats pour la première fois et notre résultat est très encourageant puisque sur 12 bureaux de vote, nous dépassons les 60% dans l’un, les 45% dans 4 autres et sommes en dessous de 40% dans seulement 2 bureaux.

Nos concurrents progressent relativement moins que nous puisqu’ils gagnent 693 voix entre les deux tours. De prime abord, il apparait assez clairement que nombreux sont les électrices et électeurs écologistes, avec lesquels nous sommes en convergence sur plusieurs points, à nous avoir logiquement apporté leur soutien.

A cela s’ajoute, une baisse de participation certaine, une quantité plus importante de bulletins blancs et nuls, la venue de nouveaux électeurs qui n’avaient pas votés au 1er tour et un  report d’une part du vote Front national sur la droite.

Bien sûr, nous félicitons nos concurrents pour leur élection mais nous les encourageons aussi à faire vivre leurs mandats dans la proximité et la présence régulière auprès des habitants.

Christine Sobkowiak et Jean-Benoît Cerino,
Marie-Christine Bordeaux et Olivier Marmet

Rien n’est joué, tout est possible !

Dauphiné Libéré mardi 24 mars 2015, page 8 :  PDF-Page_8-edition-de-chambery_20150324_000001_01 La lecture attentive de l’article du jour concernant notre canton est très intéressante. Extraits et commentaires :

1) « L’air de l’incertitude n’est toujours pas très crédible sur ce secteur : à moins d’une surprise majeure dimanche prochain, Brigitte Bochaton et Michel Bouvard représenteront le canton de Chambéry 2 au conseil départemental de Savoie. »
Circulez, il n’y a rien à voir, l’affaire est pliée ! Ce qui n’était pourtant pas très crédible il y a encore 1 mois, c’était un ballotage. Tout le monde s’accordait à dire que le Sénateur-Conseiller général sortant serait élu dans un fauteuil, dès le 1er tour. Nous sommes là et nous comptons bien confirmer la surprise que nous avons déjà créée en étant qualifiés pour le second tour.

(suite…)

Rassemblé(e)s, tout est possible !

Chambéry-2-rempl-640x425Voici la communication que Françoise Jaumain et Guy Sellam (remplaçant(e)s : Françoise Declippeleir et Alain Caraco), candidats écologistes, ont souhaité faire à l’issue du 1er tour des élections départementales dans le canton de Chambéry 2 Jacob-Bellecombette. Christine Sobkowiak et moi-même (remplaçant(e)s : Marie-Christine Bordeaux et Olivier Marmet) tenons à les remercier sincèrement de nous soutenir pour tenter de changer la donne dans un département dirigé depuis plus de 30 ans par la droite UMP.

« Nous tenons à remercier chaleureusement les 801 électeurs qui nous ont accordé leur confiance.
Notre score de 14,09 % des suffrages exprimés ne nous permet pas de nous maintenir au second tour.
Aussi, nous nous permettons de vous inviter, pour le second tour, à donner vos voix à Jean-Benoît Cerino et Christine Sobkowiak / Chambéry 2 Jacob-, de la liste « Savoie pour Tous ». Nous comptons bien sûr sur eux, si le scrutin leur est favorable, pour œuvrer au mieux dans le sens de l’Écologie en Savoie, à tous les niveaux où il auront à intervenir.
Soutien d’autant plus conforme à nos positions contre le cumul des mandats car ils n’ont de mandat, ni régional, ni national.
Nous continuons nos combats pour l’écologie politique, et vous donnons rendez-vous prochainement pour les élections régionales. »

Résultats du 1er tour sur Chambéry, Jacob, Cognin, Sonnaz

Chambéry 2

Participation : 48,15 %

Brigitte BOCHATON – Michel BOUVARD Union pour un Mouvement Populaire
Ballottage 39,36 % 2 238 votes
Jean-Benoît CERINO – Christine SOBKOWIAK Parti Socialiste
Ballottage 22,72 % 1 292 votes
Hélène COLAS – Pascal MORET Front National
17,08 % 971 votes
Françoise JAUMAIN – Guy SELLAM Europe Écologie – Les Verts
14,09 % 801 votes
Monique RICHARD – Robert LEROY Front de Gauche
6,75 % 384 votes

(suite…)

Fusion des 2 Savoie ?

IMG_0028La majorité départementale UMP/UDI emmenée par Hervé Gaymard et Michel Bouvard communique largement sur sa volonté de regrouper nos deux départements et l’Assemblée des Pays de Savoie en une « collectivité Savoie Mont-Blanc à statut particulier ».

Proposition de loi et amendements ont été déposés à l’Assemblée nationale puis au Sénat(majoritairement à droite), sans succès.

Dans cette affaire, il faut que le débat soit clair :  4 questions me semblent devoir être posées :

(suite…)

Une élection particulière

Dimanche prochain c’est le 1er tour des élections départementales.

Nous faisons campagne et rencontrons beaucoup de gens dans le canton.
Nous sommes bien accueillis la plupart du temps parce que la grande majorité de nos concitoyens gardent cette courtoisie qui est la base du vivre ensemble.

Certains ne partagent pas nos idées et nous le disent, d’autres ne disent rien tout en glissant un sourire ou une grimace, d’autres enfin nous rejettent tous… gauche, droite, écolos, socialistes, centristes, Umpistes ;  tous dans un même paquet, plus de confiance.

(suite…)

Billet d’humeur du Conseil municipal : débat d’orientation budgétaire du 2 mars

HDV ChambéryUne vingtaine de délibérations, deux voeux, une question au maire : voilà pour le menu de ce lundi soir à l’Hôtel de ville de Chambéry.

Ce sont les syndicalistes de la CGT qui nous accueillent en lisant un texte condamnant les choix politiques faits depuis plusieurs années après que le maire les ait laissé parler en précisant que de « mauvaises habitudes ont été prises » !!!

Une fois leur action menée, les syndicalistes se retirent dans la salle des pas perdus.

Le Conseil municipal démarre par un hommage à Louis Pétraz et se poursuit par l’état de la dette au 31 décembre 2014 et le Débat d’orientation budgétaire (DOB).

L’état de la dette :  le diaporama municipal nous montre que l’encours de la dette est de 121,4 millions d’euros. Il est intéressant de noter que c’est exactement le même encours qu’en 2002 et que sur l’ensemble de cette  période de 12 ans, l’encours le plus élevé a atteint 125,5 millions en 2011.  Le taux moyen de cette dette est de 4,22%.

(suite…)

Que dire du conseil municipal du 28 janvier 2015 ?

A nouveau un petit conseil municipal avec une trentaine de délibérations.

Avant d’ouvrir la séance, le maire a évoqué avec justesse les attentats de ce début d’année et tous les conseillers municipaux se sont levés pour observer une minute de recueillement à la mémoire des 17 victimes de ces actes criminels.

Puis la soirée a repris son cours.
Je n’ose pas dire le Conseil municipal car celui-ci n’étant toujours pas ouvert, nous avons eu un « point d’information / actualités » – comme cela semble devenir l’usage – à l’occasion duquel le maire, son adjoint aux finances et son adjoint à la sécurité sont intervenus au sujet de l’endettement de la ville et de la récente explosion du taux d’un emprunt, lié à la décision de la banque de Suisse de déverrouiller sa parité avec l’euro. Résultat pour la ville de Chambéry, un surcoût estimé à environ 900 000 euros et une vraie difficulté à envisager la sortie de cet emprunt sans coût rédhibitoire. (suite…)

39 délibérations, 4h30 de débats…

Plusieurs sujets ont retenu notre attention et provoqué remarques et interrogations des élu(e)s de l’opposition. Nous intervenons beaucoup au grand dam de la majorité qui semble assez peu goûter cet exercice du conseil municipal que nous essayons de rendre le plus transparent possible… l’affaire n’est pas simple car la nouvelle majorité est avare d’informations claires et très peu nombreux sont les adjoints ou conseillers municipaux de la majorité qui prennent la parole en séance. (suite…)

Les masques commencent à tomber…

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu suivre la retransmission du Conseil municipal de Chambéry, lundi, voici ce que nous retenons des 5h30 de débats et des 54 délibérations :
5 sujets ont fait l’objet d’échanges nourris entre la nouvelle majorité UMP et l’opposition :

  • l’augmentation forfaitaire de la taxe d’habitation
  • la requalification de l’axe de la Leysse,
  • la suppression du plan solaire,
  • le recrutement d’un nouveau DGS mutualisé ville/agglo
  • le recrutement d’un spécialiste « transports » à la ville…

C’était le rapport annoncé et tant attendu ; le numéro 50 ! Quand il s’est agit de rendre compte de l’audit financier en juillet, monsieur Dantin l’a inscrit en tout début de Conseil… (suite…)